voir

Le site d'entraide généalogie en Dordogne . Association "Amicale Genea24 "

Des gens : VERNEILH Félix de .

Par Jan Loufy..

Il est né le 21 octobre 1820 à Piégut-Pluviers (enregistré le 23, réf. Ad 24 page 18). Il est le fils de Jean-Baptiste Joseph qui est substitut du procureur du Roi près le tribunal de Nontron, et de Jeanne Louise Zélie Chassaignac.

Carrière:
Études secondaires à Limoges
1836- : fréquente l’École de droit de Paris (1836)
1839 : premier « pèlerinage archéologique » à Amiens et Beauvais
1839- : publie ses premiers « feuilletons archéologiques » dans L’Univers de Louis Veuillot
1840-1848 : correspondant au Comité des Arts et des Monuments
1844 : participe à la fondation des Annales Archéologiques

gp

Son grand –père Joseph Deverneuilh-Puyraseau est membre de la chambre des députés, conseiller à la cour royale et officier de la légion d’honneur.

puyraseau

Son décès a lieu au même lieu château de Puyraseau (photo ci-dessus), le 28 septembre 1864 à deux heures du matin. Il allait avoir 44 ans, célibataire, il est membre de l’institut des provinces, inspecteur divisionaire de la société française d’archéologie, ancien correspondant du ministère de l’intérieur pour le comité des arts et monuments. (Réf Ad 24 Piégut-Pluviers 1864 page 10/13).
Son frère de Jules de Verneilh, dessinateur et graveur qui contribua à l’illustration de ses ouvrages.

Dès 1839 âgé de 19 ans,  Il commença à visiter les départements et leurs richesses monumentales, à partir des cathédrales d’Amiens et de Beauvais (1839), et publia ses premiers essais, des « feuilletons archéologiques » qui parurent dans L’Univers de Louis Veuillot, organe du catholicisme conservateur.

En 1840, dans une notice adressée au Comité des arts et des monuments, il présenta ses premières recherches sur Saint-Front de Périgueux, dont il mit en avant la parenté stylistique avec Saint-Marc de Venise, et brossa le plan d’un ouvrage plus ample sur l’architecture byzantine en France : c’est là la première esquisse de son œuvre fondamentale, L’Architecture byzantine en France, publiée douze ans plus tard, en 1852.
C’est pour les Annales archéologiques que Verneilh écrivit les articles sur les origines françaises de l’art gothique qui constituent la partie sans doute la plus originale de sa production et qui lui vaudront des réactions hostiles de la part de savants allemands ou anglais. Cette revue, fondée en 1844 par Didron, se donnait pour objectif à la fois d’encourager les études sur les monuments nationaux – notamment ceux du Moyen Âge, qui faisaient alors l’objet d’une éclatante redécouverte – et de servir d’outil critique aux professionnels de la conservation, mais aussi à un plus large public d’amateurs, en suivant et en commentant les grands chantiers de restauration et en favorisant le développement de bonnes pratiques.

L’œuvre de Verneilh est exemplaire du rôle que la construction politique du patrimoine médiéval a eu dans la genèse de la discipline. Elle est, avec bien d’autres, à l’origine d’un imaginaire national du gothique qui dominera ensuite le discours sur l’art ancien dans la France de la Troisième République, en connaissant un moment de radicalisation extrême lors du premier conflit mondial.
Source Michela Passini, chargée de recherche, CNRS, Institut d’histoire moderne et contemporaine.

En 1851, Verneilh fit paraître son ouvrage fondamental L’Architecture byzantine en France. Saint-Front de Périgueux et les églises à coupoles de l’Aquitaine. La première partie comporte une étude monographique de Saint-Front de Périgueux, tandis que la seconde livre la statistique des églises à coupoles sur pendentifs sphériques. Mais l’apport essentiel de Verneilh consiste dans la tentative de définir le « style byzantin » à une époque où les archéologues et les historiens de l’art s’engagent dans un vaste débat international sur l’élaboration de l’art médiéval et ses sources.

livre

Dessin d'une maison à Périgueux par son frère Jules.

CP.le marché du mercredi à Piegut-Pluviers.

peri      piegut

   precedent
Courriel
Contenu du site libre de droit SAUF dans le cadre d'une utilisation commerciale .
/Copyright © genea24.fr 2016 / Mise jour du 17 Juin 2017.